Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 22:58

C’est un de ces vieux là que le temps a cassé,
toujours le clope au bec, les charentaises aux pieds,
il va d’un petit pas, les yeux écarquillés,
 en tentant d’éviter les passants excités.

 Comme ces bateaux rouillés ballottés par le vent,
il mouille sa solitude dans les rades d’antan,
équipage de misère autour d’un petit blanc,
avec quelques copains pour une poignée de francs.

On dirait un vieux piaf dont le chant s’est brisé,
ses plumes sont tombée, son vol s’est effacé
depuis que pour la nue son oiselle l’a laissé.

 C’est un de ces vieux là, ceux que la mort attend
au comptoir d’un bistrot, au détour d’un p’tit blanc,
sur un lit d’hôpital ou bien à ses cent ans .


Tydé

Partager cet article

Repost 0
Published by tydé - dans misères
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de tydé
  • Le blog de tydé
  • : A quoi servent les mots sinon à être dits pour opposer aux maux un peu de notre vie ?
  • Contact

Recherche

Liens