Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 06:58

Ils s'effacent de nos yeux sans quitter nos regards,
Leur coeur qui cesse trouve refuge dans le notre
Et malgré leur silence, leur voix nous parlent encore...


Une sorte d'éternité s'y joue dans ces évidences,
Tous ceux qui sont partis ne nous ont pas quittés,
Ils échappent seulement, échappent infiniment.


Nos larmes essaient un temps de défiger leur sang,
Nos pensées jettent des filets pour les retenir,
Ils sont pourtant ailleurs, juste derrière la porte.


Tydé

Partager cet article

Repost 0
Published by tydé - dans la mort
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de tydé
  • Le blog de tydé
  • : A quoi servent les mots sinon à être dits pour opposer aux maux un peu de notre vie ?
  • Contact

Recherche

Liens