Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 11:50

 

Etre enfant

 n’a pas de fin,

être enfant,

c’est un destin,

tout le temps

de ce chemin,

j’ai l’élan

jusqu'à la fin.

 

J’ai beau grandir

et puis vieillir,

j’ai beau partir,

mentir, mûrir,

j’ai beau crier

hurler, nier,

je fou à lier

de me dénier.

 

Je suis l’enfant,

éternellement,

je suis enfant

jusqu'à mille ans,

même parent,

je reste enfant,

mort ou vivant,

je reste enfant.

 

Mon existence

vient d’mon enfance

et d’un silence

plein d’importance,

 d’un râle d’amour,

d’une arrière cour,

d’un combat pour

ou pas toujours.

 

J’ai pas choisi,

je suis ici

comme tombe la pluie

ou les ennuis,

comme passe le temps

par tous les temps,

comme un enfant

n’est jamais grand.

 

Autour de moi

je sais des lois

qu’un trop sérieux

et son air vieux

a énoncé

comme vérité

pour mieux mentir

à ses désirs.

 

C’ti qui n’sait plus

l’bébé qu’il fût,

c’ui là mon gars

devient gaga,

aigri, haineux,

miro des yeux,

des mains, du cœur,

nul au bonheur.

 

J’s’rai un enfant

aussi longtemps

qu’il le faudra

pour n’aimer pas

tous les vieux cons

et leurs leçons

qui briment la vie

comme à l’envie.


Tydé

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de tydé
  • Le blog de tydé
  • : A quoi servent les mots sinon à être dits pour opposer aux maux un peu de notre vie ?
  • Contact

Recherche

Liens