Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 23:05

La légende de Noël nous fredonne son doux air

tant que voir un enfant est porteur d’un espoir

si l’horreur, le mépris n’ont pas brisé le charme,

si l’enfant est une aube qui nous sort de la nuit.

 

Chaque enfant est Noël, Noël au fond de nous

tant qu’on est étonné, surpris, émerveillé,

depuis l’exaltation dès le sein arrondi,

du présent dénuement, de la grandeur promise.

 

Ni la seule volonté, ni l’acte de la chair,

mais le désir seulement ou presque son oraison,

explique, malgré l’humain, ce plus et autre qui vient :

quelque chose de divin semble nous arriver.

 

C’est une folle aventure qu’un enfant nouveau né,

à la fois petit Dieu qui veut nos dévotions

et morceau de chair fraîche qui peut être dévoré

si on oublie trop vite qu’il faut le protéger.

 

Chaque enfant nous promet peut-être un monde meilleur,

doit on attendre de lui qu’il soit notre sauveur ?

rachètera-t-il donc nos vies et leurs erreurs ?

et nous offrira-t-il un peu d’éternité ?

 

Bien sûr, ces petits êtres, où qu’ils naissent, qui qu’ils soient,

appellent nos hommages de bergers ou de rois,

mais rien n’est évangile si la part de l’enfance

est gaspillée trop tôt, tel un ciel en guenille.

 Tydé

Partager cet article

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de tydé
  • Le blog de tydé
  • : A quoi servent les mots sinon à être dits pour opposer aux maux un peu de notre vie ?
  • Contact

Recherche

Liens