Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 06:27

On se croyait un fleuve

prévisible et tranquille ,

indiscutablement,

bien posé dans son lit.

 

On se croyait un fleuve,

mais on n’en est qu’un flot,

un quelconque remous

sous les caprices du temps.

 

 Le tourbillon de l’onde

pourrait nous engloutir

ou nous jeter plus loin,

sur une rive incertaine.

 

On se croyait un fleuve,

mais c’est plus vague que ça,

c’est la vie qui s’écoule

de nos yeux sur nos joues.

Partager cet article

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de tydé
  • Le blog de tydé
  • : A quoi servent les mots sinon à être dits pour opposer aux maux un peu de notre vie ?
  • Contact

Recherche

Liens