Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 06:29

 

Le profond désarroi

d’un beau prince danois

tenant le regard vide

d’un crâne nu impavide

empare parfois mon corps

à l’idée de la mort.

 

L’implacable tranchant,

en passant dans ma chair,

mêlera peur et sang

dans l’esprit qui se perd

et hurle un dernier souffle

avant que tout s’engouffre.

 

J’ai peur de son enfer,

des démons qui déterrent

la mémoire acérée

des serments parjurés,

le reproche sans fin

de mes jours mesquins.

 

Je voudrais le bonheur,

l’insouciance du dormeur,

du dormeur sans image

pour traverser les âges

d’un temps inéternel,

oublieux, incruel.

 

Ou je voudrais la paix

d’un beau ciel azuré

et la douceur d’un Dieu

accroché à ses lieux

comme une boule de chaleur,

de lumière et de cœur.

 

Mais reste l’irrésolu

de ce monde absolu

où s’en vont sans retour

les hommes après leurs jours ;

et reste le désarroi

du beau prince danois.

Partager cet article

Repost 0
Published by tydé - dans la mort
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de tydé
  • Le blog de tydé
  • : A quoi servent les mots sinon à être dits pour opposer aux maux un peu de notre vie ?
  • Contact

Recherche

Liens