Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 06:52

Par un étrange détour,

à mi chemin d’amour,

un visage réfléchit

mon âme et ce qu ‘elle vit.

 

Il m’offre sa présence

comme un surcroît de sens,

immédiate espérance

d’une impalpable alliance.

 

L’œil écoule des larmes

que ses sourires désarment,

la peine s’emmêle parfois

dans un grand feu de joie.

 

Au creuset de deux êtres,

plus loin que leur paraître,

la calme intimité

naît de leur liberté.

 

Chacun est forgeron,

alchimiste, Pygmalion,

et on ne paie cela

qu’à seul’ment être là.

 

Ce n’est pas sans histoire,

sans coups durs certains soirs,

ce n’est pas sans ornière,

que la vie reste entière.

 

Son regard voit en moi

mes courages, mes effrois,

et puis ma fantaisie

et toute ma poésie.

 

Par mille contradictions,

mille une confirmations,

plus qu’en juge ou témoin,

il guette tous mes plus loin.

 

Avec cette impatience

qu’exige la tolérance,

il espère susciter

mes meilleures qualités.

 

Dans cet’ fraternité,

un peu d’éternité

semble nous être due :

le temps n’est plus perdu.


100_3390.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de tydé
  • Le blog de tydé
  • : A quoi servent les mots sinon à être dits pour opposer aux maux un peu de notre vie ?
  • Contact

Recherche

Liens