Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 22:14

La terre en nos mains

Comme la neige au soleil

File entre nos doigts.

Repost 0
Published by tydé - dans Haïkus
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 07:26

Pellicule de conscience
Sur une bulle de matière
Fait de poussière d’étoile
Autant que d’océan,
Je se promène au gré
D’un songe ou d’un mensonge
Tissant sa destinée
Du fil de ses visions.


  Qui est je, que sait-je ?
Une collection étrange
De faits et de mémoires
De sens et puis d’insu,
Je émerge d’un flot
Et coure à sa surface
Fasciné des reflets
Qu’il croit tenir en main.

  Comment être hors du je
Mi ça, mi autre, mi soi,
Et être pourtant là,
Juste dans un souffle ?
Comment, sans éclater,
Se laisser traverser
Pour être aussi le monde,
Immédiat et média ? 



Je ne sait, ça non plus,
Sinon que l’un est l’autre
Et que, sûr, l’existence
Est aussi intérieure.
Un vide, un souffle, présents,
Au centre et alentours
Pour recueillir le monde
Dans le creuset de l’être.

 

 

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 07:15

Farandole hasardeuse, arrogante, éperdue,

peuplée de danseurs nus, d’acrobates et de fous,

un caillou nommé Terre s’ébroue dans l’univers.

 

C’est l’enfant naturel d’un feu peut-être éteint,

tourbillon de lumière et volutes de ciel,

la vie toute petite y naît pour vaciller.

 

La flammèche sursaute au moindre coup du temps,

elle ne saurait durer si elle n’est intérieure,

si elle ne devient souffle plutôt que seul vertige.

 

Si on ne prête au cœur, si on ne prête aux mots,

que l’inconstance du vent, que faiblesse et mensonge,

nos pas pris dans la ronde seront sûrs les derniers.

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 07:11

C’était une petite fille qui jouait dans la rue,

elle est morte aujourd’hui parc’qu’il l’avait pas vue,

Il a roulé trop vite dans cette rue de banlieue

où une enfant perdue achevait d’être mieux.

 

Et son papa errait des boulots en chômage,

l’était dans sa cité un bronzé de trop d’âge ;

et le corps de sa mère était déjà cassé

par tous les coups reçus les nuits d’alcool volées.

 

Alors elle vous savez, elle préférait jouer

avec un chiffon sale à l’allure de poupée,

et avec sa poupée, elle était une famille,

 sans le noir à la vie qu’y avait dans sa famille.

 

Et lui c’est pas pareil, c’est pas un fils misère,

il était de ces gens où le confort est frère,

et où l’on est blindé, arborant un portable,

six vitesses et la clim d’une caisse inabordable.

 

Sa survie l’a quittée dans un éclat de sang,

marquant le chiffon sale d’un silence rouge violent

et faisant du visage de la jolie enfant

une absence trop mortelle à l’image du néant.

Repost 0
Published by tydé - dans misères
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 07:00

Le temps file sans relâche

et nos vies s’y résument :

tels la cire en lumière

et l’encens en prière,

les jours passent et consument

nos chairs et nos attaches.

 

Et nos vieux coeurs d’enfants

ne savent où disparaît

le feu quand il s’éteint ;

il nous paraît si loin

que tout semble en arrêt,

sauf le murmure du vent.

 

Tout emplis de tristesse,

souvenons alors,

posant dernier baiser,

du visage apaisé

offert malgré la mort

comme un geste de tendresse.

 

Le cœur et la mémoire

sont l’éclat dans l’absence,

le signe de l’au delà.
En creux, l’empreinte est là

qui garde tout son sens,

en creux, comme l’encensoir.

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 06:55

L’âme d’un enfant, comme un creuset ou une argile,

est le passage où l’amour est indélébile,

c’est un vitrail de cathédrale en pleine lumière,

c’est un roman à peine écrit, à peine ouvert.

 

L’âme d’un enfant, comme une empreinte ou un reflet,

est à l’image de nos présences à son chevet,

c’est un voilier poussé au large par tous les temps,

c’est l’horizon quand ciel et  terre vont  s’unissant.

 

L’âme d’un enfant, ni va t-en guerre, ni vagabond,

est un chemin qu’on ne laisse pas à l’abandon,

c’est une ballade, un paysage à découvrir.

 

L’âme d’un enfant, ni pour pleurer, ni pour de rire,

est une musique à l’intérieur de notre cœur,

c’est l’adagio et l’ouverture à tout bonheur.

 

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 06:59

L'hiver laisse pour mort
le bois que le printemps refleurit
Repost 0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 07:59

L’idéal n’a pas d’ pied,

Il n’a qu’d’la gueule,

C’est'à moi d’user mes chaussures

et de lui rabattre le caquet.


L'idéal n'a pas d'main,
pas d'corps et pas d'oreille,
  c'est'à moi d'avoir des ampoules
pour lui donner un peu de chair.

Repost 0
Published by tydé - dans Noosphère
commenter cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 07:55

Mes poches sont vidées,
vidées depuis longtemps,
il n’y reste pus rien,
pas même un souvenir.

Le pavé sous mon pas,
la nuit autour de moi,
quelques airs dans ma tête,
voilà tout mon bagage.

Ma peau paraît trouée,
trouée per la misère,
tout s’échappe de mes mains,
demain aussi s’envole.

 Je deviens un paria
quand je n’ai plus le sou,
condamné au silence,
à la peur, à la honte.

 Je ne résiste plus,
mon corps devient fragile,
comme une feuille séchée
que le vent met en miettes.

Je n’ai qu’à espérer
ne plus rien espérer,
ni salut, ni destin,
bien invisiblement.

Je dois être mon sort,
et mon sort seulement,
en ne prenant mon souffle
qu’une fois à la fois.

Il faut que je n’sois rien,
pour moi ni pour personne,
en oubliant bien d’être,
 j’aurais peut-être moins mal.
Repost 0
Published by tydé - dans misères
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 19:44
Politique, tiques, tics ,
les petits  mairies honnêtes,
Politique, tiques, tics ,
deux p'tits tours et puis s'en vont
Repost 0
Published by tydé - dans Dédicaces
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de tydé
  • Le blog de tydé
  • : A quoi servent les mots sinon à être dits pour opposer aux maux un peu de notre vie ?
  • Contact

Recherche

Liens